Le Romarin

Romarin plante pour tisane
Le Romarin

Le romarin en tisane est un classique de l’herboristerie. C’est une des plantes les plus connues et les plus prisées pour sont utilisation en cuisine ou en infusion. Le romarin ou Rosmarinus officinalis en latin est une plante de la famille des lamiacées comme le thym. C’est un arbrisseau à l’origine sauvage qui peut atteindre une hauteur de 1m50. Ce sont les branches avec leurs petites feuilles que l’on utilise en cuisine ou pour faire vos infusions.

Les feuilles du romarin sont duveteuses et vertes foncées sur le dessus et blanches sur le dessous. Les fleurs de cet arbrisseau sont d’un violet subtil ou d’un bleu pâle.
Le romarin est une plante typique du bassin méditerranéen que l’on trouve dans la garrigue.
Il possède de nombreuses vertus notamment sur un plan digestif et diurétique.

Culture et récolte du Romarin

Les semis du romarin sont à réaliser en godet d’avril à juin sous serre ou sous abri. Il faudra éclaircir les plants dès qu’ils sont assez robustes pour être manipuler. Il ne faut pas serrer les plants pour éviter qu’ils pourrissent. La mise en terre du plant est à réaliser un an après le semis en automne ou au printemps.

La distance entre les plants lors de leur plantation doit être au minimum de 10 cm. Le romarin est une plante facile à cultiver car elle est relativement robuste. Le type de sol à privilégier est une terre relativement calcaire. Et l’exposition idéal pour les plants de romarin est le plein soleil.

Le paillage au pied de cet arbrisseau est nécessaire à son bien être. Il permettra de protéger la plante du froid et conservera l’humidité lors des périodes plus sèches. Le romarin est assez rustique et résiste aisément à des températures négatives jusqu’à -10°c. Il peut atteindre les 1m50 en peu de temps car sa croissance si les conditions sont réunies est rapide.
Ses besoins d’eau sont relativement faibles. Du fait de son origine, il est habitué au sol sec en pleine garrigue.

Le romarin se récolte toute l’année ce qui fait de lui un compagnon quotidien pour vos tisanes ou vos petits plats. Un temps de séchage de 2 semaines suffira pour faire vos meilleures infusions de romarin.

Les Bienfaits du Romarin en tisane

Le romarin possède des bienfaits d’un point de vue digestif. En effet, si vous avez votre transit en difficulté ou du mal à digérer, c’est un remède qui a fait ses preuves. Lors des gros repas pendant les fêtes de fin d’année par exemple, terminez par une infusion de romarin et vous vous sentirez plus à l’aise ensuite.

Le romarin est également populaire pour ses vertus diurétiques. Considéré comme un véritable antiseptique, le romarin est plus vraiment utile et fait partie des indispensables. Évidemment, il ne remplace pas les traitements ou prescription de votre médecin mais, il sera un fabuleux complément.

Conseils d’infusion du Romarin

Dans une eau bouillante (100°c), faites infuser pendant 5 minutes une cuillère à soupe de romarin séché pour un litre d’eau.

Frais, haché ou non, le romarin se place dans d’innombrables plats. Poisson, viandes, légumes….À toutes saisons, le romarin révèle les saveurs des ingrédients qui l’accompagnent.

Le petit plus beauté : en l’associant avec de l’ortie et de la lavande, il parait que le romarin s’avère efficace contre les pellicules…à tester.