Publié le Laisser un commentaire

Le Thym

Thym pour tisane pot
Thym en pot prêt à être récolté

Le Thym est une plante vivace de la famille des Lamiacées comme la menthe, la mélisse ou encore la lavande. Dans le sud de la France on l’appelle également Farigoule. Il existe plus de 300 variétés de thym. On cultive cette jolie plante tapissante du soleil à la maison ou à l’état sauvage dans les régions méditerranéennes. On utilise le Thym pour aromatiser des plats, pour ses huiles essentielles aux vertues antiseptiques, ou en infusions, et parfois même en décoctions dans le bain ou sur les cheveux. La tisane de thym est un classique de l’herboristerie.

La Culture et la récolte du thym

On peut cultiver le Thym assez facilement. C’est une plante robuste qui s’adapte à des sols assez pauvres et rocailleux ainsi qu’à des températures hautes. On peut semer le thym ou en acheter à planter, en jardinerie. On le plante de Mars (pour les régions plus au Sud), à Juin.

On peut récolter le Thym à tout moment de l’année car c’est une plante vivace. Néanmoins le mois de juin est plus propice à la récolte. Les conditions d’ensoleillement vont permettre à la plante d’exalter tout son parfum. Vous pourrez ainsi tirer plus de bénéfices des principes actifs de la plante.

Coupez le thym quand il est bien sec, plutôt en fin de matinée ou début d’après midi. Taillez aux extrémités des tiges fleuries une à une. Surtout secouez bien la plante pour retirer la poussière. Rassemblez les brins en bouquet avec de la ficelle. Prévoyez un endroit sec, placard par exemple, pour suspendre tête en bas les bouquets afin qu’ils sèchent. Comptez un temps de séchage de 2 semaines maximum. Vous pouvez aussi accélérer le séchage par un passage au four à environ 60° sur une feuille d’aluminium. Néanmoins cette action peut faire perdre à la plante une grande partie de ses propriétés. Le mieux est donc de vous armer de patience! Une fois le Thym séché, effeuillez le et prévoyez un contenant bien hermétique (bocal).

Le Thym en cuisine

Vous pouvez également utiliser le Thym Frais pour vos préparations culinaires. Placez le Thym fraîchement cueilli dans un sac de congélation. Vous pourrez le conserver environ un an et l’aurez sous la main pour vos assaisonnements. Vous pouvez aussi insérer une branche de Thym dans une bouteille d’huile d’Olive. Cette huile parfumée apportera un plus à vos salade, pizzas maison et agrémentera vos marinades.

Les Bienfaits du thym

Le Thym revêt plusieurs composants : le Thymol , le Linalol, le Géraniol, Les Flavonoïdes, Le Carvacrol. Chacun possède une action thérapeutique. On met souvent le Thym à contribution dans la pharmacopée pour ses propriétés antiseptiques, antifongiques et antispasmodiques.
En association avec d’autres composants naturels, on l’utilise dans le traitement de la bronchite et autres troubles de la sphère ORL. Également mis à contribution pour le soulagement de troubles intestinaux.

On utilise ses huiles essentielles en inhalation pour les affections plus sévères, en traitement local antiseptique ou en purificateur d’air dans l’habitat. Soyons attentifs néanmoins à ne pas exposer certains sujets allergiques ou sous traitement anticoagulant . Dans ces cas de figure, demandez imperativement l’avis d’un professionnel de la santé. Aussi n’exposez pas une femme enceinte aux huiles essentielles, c’est proscrit !
Des recherches sur les propriétés antioxydantes du Thym sont encore en cours elles reposent sur l’étude d’un de ses composants le Flavonoïde. 
En cas de fatigue chronique en lien avec une affection dite classique (rhume, bronchite, rhinite…), la consommation d’infusion est une aide précieuse et vous soulagera.

Thym séché pour tisane
Thym séché pour tisane

Les Conseils pour une bonne tisane au thym

On pourrait communément penser que la plante fraîche libère plus de principes actifs mais ne vous y trompez pas, ce sont les plantes séchées qui apportent le plus de bénéfices . La consommation en tisane de Thym frais du jour ou mieux encore de l’heure, apporte néanmoins des qualités gustatives plus affirmées.
Pour l’infusion, optez pour une eau faiblement minéralisée. Utilisez donc l’eau du robinet ou une eau de source.

Pour infuser du Thym séché,(environ une pincée par tasse), déposez les plantes dans un infusoir ,un filtre, une boule à thé ou une passoire. Attention néanmoins à ce que la boule à thé soit suffisamment grande pour que tous les arômes puissent se libérer. Dans une casserole, portez l’eau à ébullition et verser ensuite dans la tasse. Couvrez et laisser infuser 3 à 4 minutes.
Pour infuser le Thym frais, jetez 10g dans 1 litre d’eau bouillante, patientez 10 minutes, dégustez!
Et pour apporter une petite note sucrée, pensez au miel.
Vous pouvez conserver l’infusion au maximum 24 h au réfrigérateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *